«Les actions à dividende représentent-elles la solution pour compenser en partie la baisse des cours boursiers?», a récemment demandé La Presse à quelques intervenants. Dans cet article, Eddy Chandonnet, gestionnaire de portefeuille et associé chez Medici, met en garde les investisseurs de ne pas sacrifier le rendement à long terme dans le simple but d’obtenir des dividendes réguliers.

Le journaliste Martin Vallières souligne qu’une période plus difficile en Bourse peut offrir l’occasion de dénicher des actions de qualité à prix réduit. Il fait par ailleurs valoir que privilégier les actions à dividendes « peut compenser l’attente d’un regain de valeur en Bourse ».

Un des intervenants consultés dans cet article note que détenir « des actions à dividende ou des parts de fonds d’actions à dividende est un moyen d’atténuer les effets négatifs de l’inflation élevée ».

Eddy Chandonnet présente cependant un important bémol aux investisseurs qui favorisent cette approche. «Le revenu en dividende n’est qu’une composante secondaire du rendement total d’un placement axé sur le long terme», soutient le gestionnaire de portefeuille de Medici dans l’article.

« Quand on envisage d’investir dans des actions en raison de leur taux de rendement en dividende plus élevé, il faut aussi porter attention à leur potentiel de gain de valeur découlant des projets de croissance et de développement de l’entreprise», insiste Eddy Chandonnet.

«Autrement, on risque de se laisser séduire par des actions d’entreprises à faible potentiel de croissance et dont le dividende élevé pourrait s’avérer le seul rendement à long terme pour les investisseurs.»

Chez Medici, nous privilégions les entreprises qui présentent un rendement potentiel intéressant non pas pour leur dividende, mais leur faculté à réinvestir leurs liquidités excédentaires dans des projets de croissance ou d’autres méthodes de création de valeur, tels les rachats d’actions à prix raisonnable. Visionnez notre récente webémission pour approfondir notre approche à l’égard des titres à dividendes.

Capsules vidéo 31 mai 2024

GDI : des raisons d’être optimiste, malgré le recul en Bourse

Capsules vidéo 24 mai 2024

L’ingrédient sous-estimé du succès d’une entreprise… et de l’investisseur

Medici dans les médias 22 mai 2024

Medici explique le fort potentiel de Lumine Group dans Les Affaires

Capsules vidéo 15 mai 2024

La crise bancaire aux États-Unis, un an plus tard

Capsules vidéo 10 mai 2024

Medici à l’assemblée annuelle de Warren Buffett : l’influence durable de Charlie Munger imprègne l’événement

Capsules vidéo 2 mai 2024

Fonds communs : pourquoi la majorité ne bat pas le marché

Capsules vidéo 26 avril 2024

La gouvernance : l’angle mort de l’investissement

Medici dans les médias 19 avril 2024

Le livre que vient de publier Carl Simard, cofondateur de Medici, attire l’attention de La Presse et du Devoir

Restez connecté à l'actualité.