Le capital-risque est un moteur crucial de développement économique. La Silicon Valley n’aurait pas connu une aussi forte croissance économique à très long terme si les ressources financières n’avaient pas été aussi abondantes en termes de quantité et de qualité. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui, alors que l’innovation technologique transcende toutes les activités économiques.

Les entreprises innovantes au Québec ont longtemps souffert d’un manque de capital-risque. Ces ressources financières sont pourtant essentielles pour surmonter les phases initiales de recherche et développement, de commercialisation et de croissance. La concurrence est aujourd’hui plus féroce que jamais puisque les idées voyagent à la vitesse de l’internet et qu’elles sont souvent soutenues financièrement et professionnellement par des fonds publics ou privés bardés de succès commerciaux.

L’actualité économique récente le prouve, Québec a grandement amélioré son aide au démarrage d’entreprise, en ce qui a trait tant à la disponibilité du capital qu’à sa diversité.

Par exemple, la société d’investissement Novacap affiche un parcours éloquent échelonné sur plus de 40 ans. Elle vient de clôturer une levée de capitaux de 2,4 milliards pour son nouveau fonds d’investissement technologique. Plus de 70 % de ce pécule provient d’investisseurs établis à l’extérieur du Canada. Tel qu’énoncé publiquement par Pascal Tremblay, PDG et associé directeur de Novacap, ce fonds vise à procurer à de belles entreprises les moyens financiers et l’expertise qui les aideront à se hisser parmi les championnes mondiales de leur secteur.

Un autre exemple digne de mention est l’incubateur d’entreprises Centech, qui a récemment annoncé la création d’un fonds de capital-risque de 26 millions. Ce fonds servira à financer le développement d’entreprises en démarrage en science et en génie. Cet organisme à but non lucratif est lié à l’École de technologie supérieure (ETS) et affiche d’excellents résultats.

Le taux de survie des entreprises qu’il essaime est d’environ 65 %. Ces jeunes pousses bénéficient d’un soutien logistique et professionnel important et sont mieux outillées pour franchir les étapes initiales de leur évolution. La jeune pousse Spark représente un bel exemple : elle amorcera prochainement la commercialisation d’une ambitieuse solution technologique concurrente à Bluetooth.

La famille Hewitt figure parmi les bailleurs de fonds de Centech. Celle-ci a vendu en 2017 sa concession Caterpillar, présente au Québec depuis 1952. Il faut saluer le fait qu’un nombre croissant de familles d’entrepreneurs fortunés participent à des financements privés. C’est une approche doublement gagnante, car ces projets bénéficient non seulement d’une source de capital, mais aussi de précieux conseils de ces gens d’affaires expérimentés.

La nomination récente de Sophie Robillard à titre de vice-présidente aux investissements par le Fonds de solidarité FTQ va dans ce sens. Le Fonds renforce son accompagnement stratégique des entrepreneurs. L’équipe en place est composée d’experts opérationnels qui soutiennent les entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Le capital-risque a évolué au Québec au cours des dix dernières années. Il demeure toujours insuffisant, mais est certes plus disponible que par le passé. Ses sources sont également plus diversifiées. L’apport des fortunes privées peut grandement aider à rendre ce capital fourni plus « intelligent » : quand les bailleurs de fonds s’impliquent concrètement dans l’évolution des projets financés, les chances de succès des jeunes entrepreneurs n’en deviennent que plus grandes. La convergence du capital financier et du capital humain réunit plusieurs conditions gagnantes afin de créer de la richesse à long terme pour le Québec et ses entreprises.

Les gouvernements peuvent être des facilitateurs pour accroître le capital-risque. Les voir s’immiscer trop intensément dans ce type de capital en augmente aussi… le risque. L’engagement et l’expertise essentiels au succès à long terme des nouvelles entreprises se trouve du côté des investisseurs opérationnels et des entrepreneurs qui mettent leur propre argent en jeu. C’est un puissant incitatif pour réussir convenablement dans l’arène mondiale de l’innovation.

Source: La vitalité du capital-risque, un moteur de développement pour le Québec (La Presse)

Vous aimeriez également:    

Carl Simard: le Medici bien d’ici

 

Gestion de portefeuille stratégique Medici est une firme de gestion privée gérant les avoirs de plus de 600 familles québécoises. Les services d’investissement offerts par Medici sont axés sur la transparence, la responsabilité et des services hautement personnalisés.

Votre portefeuille est-il bien géré? Découvrez-le dès maintenant en répondant à toutes les questions de notre boussole boursière!

Le  rendement de vos placements est-il à la hauteur du marché? Découvrez comment vous pourriez accumuler des milliers de dollars de plus à long terme avec CompaRendement!

Vous voulez suivre nos analyses et connaître notre avis sur certains investissements? Abonnez-vous à notre lettre financière mensuelle gratuite!

Les commentaires, analyses et opinions contenus dans ce document ne représentent en aucun cas une recommandation d’achat, de vente ou de conserver et ne devraient pas être interprétés ainsi. Gestion de Portefeuille Stratégique Medici (ci-appelé «Medici») se dégage de toute responsabilité quant à la mise à jour des informations présentées dans ce document. Toute reproduction sans le consentement explicite de Medici est strictement interdite.

Medici dans les médias 22 mai 2024

Medici explique le fort potentiel de Lumine Group dans Les Affaires

Capsules vidéo 15 mai 2024

La crise bancaire aux États-Unis, un an plus tard

Capsules vidéo 10 mai 2024

Medici à l’assemblée annuelle de Warren Buffett : l’influence durable de Charlie Munger imprègne l’événement

Capsules vidéo 2 mai 2024

Fonds communs : pourquoi la majorité ne bat pas le marché

Capsules vidéo 26 avril 2024

La gouvernance : l’angle mort de l’investissement

Medici dans les médias 19 avril 2024

Le livre que vient de publier Carl Simard, cofondateur de Medici, attire l’attention de La Presse et du Devoir

Capsules vidéo 12 avril 2024

Lumine, une entreprise à fort potentiel, à l’ombre de Constellation Software

Capsules vidéo 3 avril 2024

Pourquoi le rendement de votre portefeuille est-il si important?

Restez connecté à l'actualité.